Lettre n° 1 : Mouvements du mouvement

Nous avons déménagé : avant, nous étions  ; maintenant, nous sommes ici. On peut toujours explorer l’ancien site, dont les poétiques ramifications, cultivées avec soin et entrain pendant onze ans, peuvent certainement faire naître encore bien des étonnements, des réflexions et des plaisirs. Mais c’est sur un « carnet » plus léger et plus maniable que se feront les nouvelles publications. Chaque mois, vous y trouverez au moins deux textes : une saynète et une conversation critique, qui, nous l’espérons, en susciteront d’autres par rebonds. Soyez donc les bienvenu.es, pour lire ou pour écrire !

Continuer la lecture de « Lettre n° 1 : Mouvements du mouvement »

Colloque “Hériter ?”

Colloque international du mouvement Transitions (Sorbonne Nouvelle EA 174) organisé du 7 au 9 mars 2024.

Conception et organisation : Eva Avian, Augustin Leroy, Hélène Merlin-Kajman, Tiphaine Pocquet.

Programme

Livrets des textes discutés : jeudi 7 mars ; vendredi 8 mars ; samedi 9 mars

Argument :

Hériter ?

En plaçant ce colloque sous le signe d’un verbe plutôt que d’un nom, nous ne souhaitons pas seulement interroger la question, aujourd’hui brûlante, de l’héritage, ni seulement celle de la transmission, consciente et inconsciente, mais aussi, et même surtout, celle de l’acquiescement au passé : puisqu’un héritage peut se refuser, c’est qu’il peut aussi s’accepter. Ainsi, proposer ce verbe à la réflexion, « hériter », plutôt que le nom « héritage », voudrait attirer l’attention sur notre liberté face aux héritages culturels : liberté d’y choisir ce qui nous importe, liberté de les modifier pour les relancer, liberté de nous retourner contre certains d’entre eux.

Continuer la lecture de « Colloque “Hériter ?” »

Conversation critique n°1.1 : H. Arendt / B. Tabeling

Une conversation critique écrite par Brice Tabeling autour de la préface à La Crise de la Culture d’Hannah Arendt.

« Notre héritage n’est précédé d’aucun testament. » Voilà peut-être le plus étrange des aphorismes étrangement abrupts dans lesquels le poète René Char condensa l’essence de ce que quatre années dans la Résistance en étaient venues à signifier pour toute une génération d’écrivains et d’hommes de lettres européens.

Continuer la lecture de « Conversation critique n°1.1 : H. Arendt / B. Tabeling »

Saynète n°1 : Ovide / H. Merlin-Kajman

Une saynète d’Hélène Merlin-Kajman à partir d’un extrait des Héroïdes.

            « Ce que tu lis, Thésée, je te l’envoie de ce rivage, d’où, sans moi, tes voiles emportèrent ton navire, où je fus indignement trahie et par mon funeste sommeil et par toi, qui tendis un piège à mon sommeil.

Continuer la lecture de « Saynète n°1 : Ovide / H. Merlin-Kajman »

Texte support pour la saynète n°2 : J. de Léry

Votre saynète peut nous être adressée jusqu’au 28 octobre 2022 à l’adresse suivante : transitions.informations@gmail.com

« Mais pour le présent, poursuivant à réciter une partie des choses notables qui m’advinrent en mon premier voyage parmi les Topinambous[1], le truchement[2] et moi, qui de ce même jour, passant plus outre fûmes coucher en un autre village nommé Euramiri (les Français l’appellent Goset, à cause d’un truchement ainsi nommé qui s’y était tenu) trouvant, sur le soleil couchant que nous y arrivâmes, les sauvages dansant et achevant de boire le caouin[3] d’un prisonnier qu’ils avaient tué n’y avait pas six heures, duquel nous vîmes les pièces sur le boucan[4] : ne demandez pas si à ce commencement je fus étonné de voir telle tragédie : toutefois, comme vous entendrez, cela ne fut rien au prix de la peur que j’eus bientôt après.

Continuer la lecture de « Texte support pour la saynète n°2 : J. de Léry »

Texte support pour la conversation critique n°2 : Maurice Blanchot

Votre conversation critique peut nous être adressée jusqu’au 28 octobre 2022 à l’adresse suivante : transitions.informations@gmail.com

« Il serait plus important, plus difficile aussi, de s’interroger sur les relations anciennes et constantes de la philosophie et de l’enseignement. À première vue, on peut répondre : enseigner, c’est parler, et la parole de l’enseignement correspond à une structure originale, celle du rapport maître/disciple.

Continuer la lecture de « Texte support pour la conversation critique n°2 : Maurice Blanchot »
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search