À venir : saynète autour de Molière

Votre saynète peut nous être adressée jusqu’au 28 avril 2023 à l’adresse suivante : transitions.informations@gmail.com

MONSIEUR DIAFOIRUS.

Allons, Thomas, avancez. Faites vos compliments. 

THOMAS DIAFOIRUS est un grand benêt, nouvellement sorti des Écoles, qui fait toutes choses de mauvaise grâce, et à contre-temps.

N’est-ce pas par le père qu’il convient commencer ? 

MONSIEUR DIAFOIRUS.

Oui. 

THOMAS DIAFOIRUS.

Monsieur, je viens saluer, reconnaître, chérir, et révérer en vous un second père ; mais un second père auquel j’ose dire que je me trouve plus redevable qu’au premier. Le premier m’a engendré ; mais vous m’avez choisi. Il m’a reçu par nécessité ; mais vous m’avez accepté par grâce. Ce que je tiens de lui est un ouvrage de son corps ; mais ce que je tiens de vous est un ouvrage de votre volonté ; et d’autant plus que les facultés spirituelles, sont au-dessus des corporelles, d’autant plus je vous dois, et d’autant plus je tiens précieuse cette future filiation, dont je viens aujourd’hui vous rendre par avance les très humbles et très respectueux hommages. 

Continuer la lecture de « À venir : saynète autour de Molière »

Saynète n°6.1 : L. Forment / I. Olécha

Lise Forment commente un extrait de Pas de jour sans une ligne, de Iouri Olecha.

Oh, quelle scène il y eut dans mon enfance ! Tenez, nous revenons du parc avec ma grand-mère, moi d’un côté, ma sœur de l’autre. Ma grand-mère fait comme un triangle gris entre nous. Nous revenons du parc, où les crépuscules ont tant de charme… Voici déjà la rue, voici déjà les bâtiments comme autant de tambours gris.

– Qu’est-ce que c’est ? dit ma grand-mère. Oh là là, qu’est-ce que c’est ?

Continuer la lecture de « Saynète n°6.1 : L. Forment / I. Olécha »

Saynète n°6.3 : B. Autiquet / I. Olécha

Benoît Autiquet commente un passage de Pas de jour sans une ligne, de Iouri Olécha.

Oh, quelle scène il y eut dans mon enfance ! Tenez, nous revenons du parc avec ma grand-mère, moi d’un côté, ma sœur de l’autre. Ma grand-mère fait comme un triangle gris entre nous. Nous revenons du parc, où les crépuscules ont tant de charme… Voici déjà la rue, voici déjà les bâtiments comme autant de tambours gris.

– Qu’est-ce que c’est ? dit ma grand-mère. Oh là là, qu’est-ce que c’est ?

Continuer la lecture de « Saynète n°6.3 : B. Autiquet / I. Olécha »

À venir : saynète autour de Iouri Olécha

Votre saynète peut nous être adressée jusqu’au 28 février 2023 à l’adresse suivante : transitions.informations@gmail.com

Oh, quelle scène il y eut dans mon enfance ! Tenez, nous revenons du parc avec ma grand-mère, moi d’un côté, ma sœur de l’autre. Ma grand-mère fait comme un triangle gris entre nous. Nous revenons du parc, où les crépuscules ont tant de charme… Voici déjà la rue, voici déjà les bâtiments comme autant de tambours gris.

Continuer la lecture de « À venir : saynète autour de Iouri Olécha »
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search